Vous êtes iciBlog / Vie associative et vie étudiante / Le service civique obligatoire : une solution pour la jeunesse ? Pas certain !
21 Avr

Le service civique obligatoire : une solution pour la jeunesse ? Pas certain !

Le Forum français de la Jeunesse (FFJ) est une instance de discussions entre organisations nationales dirigées par des jeunes. Ces organisations ont des champs d’activités très divers : syndicats étudiants comme l’UNEF par exemple, mouvements politiques de jeunesse comme les jeunes écologistes, associations comme Animafac ou les Jeunesses ouvrières chrétiennes. Elles reflètent la diversité du milieu étudiant et le FFJ rend très régulièrement des avis – souvent intéressants – sur la politique du gouvernement en matière de jeunesse !

Dans un article en date du 21/12/2014 et publié dans le Huffington Post, le FFJ est revenu sur la question du service civique. Vous trouverez ci-dessous le contenu de cet article rappelant que si le service civique est un dispositif intéressant, il ne permettra pas de répondre à tous les maux de la jeunesse.

 

"Service civique universel" : une Priorité Jeunesse qui s'égare

Lors de son intervention télévisée du 6 novembre dernier, le Président de la République exprimait sa volonté de créer un " service civique universel ", engagement de 2 à 3 mois, non indemnisé.

Nous, jeunes engagés au sein des 18 organisations nationales regroupées au Forum Français de la Jeunesse, nous interrogeons sur la pertinence d'une telle proposition. 

Non, le bénévolat et le service civique ne sont pas à mettre dans le même panier ! L'engagement dans des missions non indemnisées ne relève pas du volontariat mais du bénévolat, forme de participation loin d'être nouvelle. Ne laissons pas entendre que les jeunes auraient besoin du " Service civique universel " pour s'engager. Ils sont déjà 3,3 millions à s'engager bénévolement dans des associations, syndicats ou partis politiques. Il est alors nécessaire de sauvegarder à la fois les spécificités du bénévolat et celles de l'engagement de service civique. 

Non, le service civique n'est pas un dispositif modulable à l'envie !

Ce sont les spécificités de l'engagement de service civique qui font son succès actuel. Volontariat, indemnité, accompagnement et durée significative des missions sont les conditions qui en font une étape de vie structurante dans le parcours des jeunes, notamment de ceux les plus éloignés de l'engagement. Le service civique fait chaque jour ses preuves : pour 1 mission proposée, on compte en moyenne 4 candidats ! Gardons le cap sur la promesse présidentielle de 100 000 jeunes volontaires en service civique en 2017. Gardons le cap sur ce qui fonctionne au lieu de multiplier les dispositifs venant nourrir le mille-feuilles des politiques jeunesse.

Non, le service civique ne peut être l'alpha et l'oméga de la Priorité Jeunesse !

Si nous tenons à ce dispositif qui permet l'apprentissage de la vie citoyenne et collective par la pratique, celui-ci ne doit pas faire oublier l'ensemble des autres chantiers de la Priorité Jeunesse. Notamment si l'engagement de service civique est un cadre indéniable d'acquisition de compétences, il ne peut être considéré comme un outil pour l'insertion professionnelle, pour pallier aux difficultés de la politique de soutien à l'emploi des jeunes.

Oui, il faut améliorer la situation des jeunes en France en réaffirmant la Priorité Jeunesse ! Pour toutes ces raisons, nous, organisations réunies au sein du Forum Français de la Jeunesse souhaitons que la Priorité Jeunesse se recentre sur ses objectifs, sans pour autant oublier ce qui a été effectué jusque-là. Le Forum Français de la Jeunesse, fort des jeunes qu'il représente et des propositions formulées depuis sa création, y sera vigilant.

Le Forum Français de la Jeunesse rassemble les 18 principales organisations gérées et animées par des jeunes. Autonome des pouvoirs publics, ce Forum est un espace de représentation des jeunes par eux mêmes au niveau national mais aussi d'échange et de travail sur l'ensemble des enjeux de société qui touchent les jeunes.

 

Liste complète des signataires:

Ceux qui ont rédigé l'article:

Vincent Bordenave, membre du Comité d'animation du Forum Français de la Jeunesse pour le collège étudiant

Fabienne Ferrerons, membre du Comité d'animation du Forum Français de la Jeunesse pour le collège associatif

Alice Gerbaux, membre du Comité d'animation du Forum Français de la Jeunesse pour le collège Partisan

Naïm Shili, membre du Comité d'animation du Forum Français de la Jeunesse pour le collège lycéen

Les principales organisations nationales gérés et animées par des jeunes, membres du Forum Français de la Jeunesse, ont décidé de porter une voix commune en réaction à l'annonce du Président de la République. Voici la liste de ces 18 organisations.

Collège associatif

Animafac

Jets d'encre

La Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC)

Le Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne (MRJC)

Collège partisan

Les Jeunes écologistes

Les Jeunes Populaires

Les Jeunes Radicaux de Gauche (JRG)

Le Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF)

Le Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS)

L'Union des Démocrates et Indépendants Jeunes (UDI Jeunes)

Collège étudiant

La Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE)

Le Mouvement des Etudiants (MET)

Promotion et Défense des Etudiants (PDE)

L'Union Nationale des Etudiants de France (UNEF)

Emevia

La Mutuelle des Etudiants (LMDE)

Collège lycéen

Le Syndicat Général des Lycéens (SGL)

L'Union Nationale Lycéenne (UNL)

http://www.huffingtonpost.fr/vincent-bordenave/service-civique-universel_b_6354036.html